alexametrics

Tribunes

1.450000 ; 850 000 ; 450 000 ou encore 850 000, 650 000, 350 000, tout le monde glose sur ces chiffres attribus aux deux partis au pouvoir.Certains usant dun pseudo-empirisme, dautres danalyses passant de la sociologie politique au calcul dpicier. Des hypothses jouissives pour certains, cruelles pour dautres annonant la mort lente dEnahdha et la dgringolade de Nidaa..

publié le 13/05/2018

Je viens de passer 3 jours en immersion totale au milieu de plus de 300 tudiants survolts. Ce fut lexprience la plus extraordinaire, motionnellement et professionnellement, depuis que je suis la tte de mon Ministre..

publié le 03/05/2018

Notre belle langue arabe recle des trsors mtonymiques qui dun substantif, un seul, peut convoquer tout un univers, rsumer de manire performative tout une situation la fois sociale, politique, conomique et culturelle..

publié le 01/05/2018

L'Assemble Gnrale Ordinaire lective de lIACE (Institut Arabe des Chefs dEntreprises) s'est tenue le vendredi 5 avril 2018, la Maison de lEntreprise Tunis..

publié le 11/04/2018

Les lections municipales arrivent. Des personnes ont dpos leurs candidatures, la campagne lectorale s'ouvre dans quelques jours, les lecteurs sont appels au vote. Pourquoi? On n'en sait rien. .

publié le 08/04/2018

La situation des hpitaux et de la pharmacie centrale est catastrophique. Les crances de la pharmacie centrale sont arrives des taux faramineux : 500 milliards au profit du seul fournisseur tranger dinsuline et la pharmacie centrale risque dtre blackliste cause de ses impays. Et pour cause, la CNAM na pas vers les 400 milliards dus la pharmacie centrale. La situation est pire dans les hpitaux publics qui doivent la CNAM 1000 milliards. Ce trou budgtaire pse trs lourd sur les hpitaux qui souffrent dune pnurie de mdicaments et de dispositifs mdicaux dont les fournisseurs ne veulent plus approvisionner la Tunisie cause des crances non honores. Au total, La CNAM doit aux prestataires de soins environ 1600 milliards dont une centaine de milliards au profit des cliniques prives. .

publié le 02/04/2018

Les demandes des jeunes mdecins sont toutes lgitimes scandaient-ils. Vous avez tout notre soutien disaient-ils..

publié le 31/03/2018

La stabilisation du taux de change moyen terme, reste videmment tributaire de la capacit du pays relancer la croissance et rduire les dficits. Le CIPED renvoie cet gard, la stratgie prconise dans son livre publi en 2016 sous le titre Elments de Stratgie de Sortie de Crise . .

publié le 23/03/2018

Par Dr Moez JOUDI Javais pris la rsolution, au dpart, de ne pas mexprimer sur une affaire judiciaire en cours mais quand je me suis rendu compte que le secret de linstruction tait allgrement viol et que la presse de caniveau talait dans ses colonnes des mensonges honts sur mes auditions judiciaires, jai dcid de sortir de mon silence. Pour rappel, une journaliste obscure affilie un journal scandales sest faite lcho dune enqute visant un homme daffaires franais suite larrestation de deux fonctionnaires souponns de corruption. Lun dentre eux, la faveur dune garde vue oppressante, sest rpandu en accusations sans fondement visant des personnalits publiques. A partir des allgations dun prvenu, des professionnels de la malveillance ont chafaud un scnario la James Bond sauce Ommi Sissi. Fort heureusement, le porte-parole du ple judiciaire financier a balay dun revers de main cette qualification mensongre du dossier. Comment expliquer, dans ces conditions, la perfidie de ceux qui persistent tromper lopinion publique en parlant daffaire despionnage ? .

publié le 22/03/2018

Il ny a rien de plus prjudiciable et svrement condamnable que la rcidive. Que ce soit en droit commun ou en politique, la facture payer est toujours plus lourde ds lors quil sagit dune rcidive. Ce que la rcidive a de particulier, cest le caractre intentionnel.

publié le 19/03/2018

Newsletter