alexametrics
Autos

BSB Toyota inaugure sa succursale à Sfax et y présente sa Yaris Sedan 2018

BSB Toyota inaugure sa succursale à Sfax et y présente sa Yaris Sedan 2018

Une cérémonie s’est tenue, jeudi 10 mai 2018 à Sfax, pour célébrer l’inauguration officielle de la deuxième agence dans la capitale du Sud, en présence du PDG BSB, concessionnaire officiel de la marque automobile japonaise Toyota en Tunisie, Moez Belkhiria, et de plusieurs invités de prestige. Une ouverture qui a été marquée par la présentation de Toyota Yaris Sedan 2018.

 

 

La nouvelle agence 3S Toyota est située en plein cœur de Sfax et plus précisément au N° 31, rue du 13 août, Poudrière 1. Elle s’étend sur une superficie de 2.000 m² dont 1.200 m² couverts pour un investissement de 1 million de dinars finançant les équipements et l’aménagement des locaux, hors le local qui est loué.

 

 

Les nouveaux locaux sont composés d’un showroom qui s’étend sur 250 m² avec une capacité d’accueil de 7 véhicules (5 à l’intérieur et 2 à l’extérieur) et l’atelier sur 600 m². Les prestations techniques qui y sont proposées vont du service rapide (entretien périodique, vidange, etc.) à la mécanique générale en passant par l’électromécanique, le diagnostic et la carrosserie.

Les ateliers peuvent accueillir en moyenne de 25 voitures par jour : une vingtaine de véhicules par jour pour l’entretien périodique, 10 emplacements pour la mécanique et 4 à 5 emplacements pour la tôlerie et la peinture. « Ça dépend en fait de l’accident et de ce que réclame le véhicule en termes de jours de réparation», explique M. Belkiria dans une déclaration à Business News.

En outre, l’agence dispose d’un magasin de pièce de rechange de 150 m2, avec un approvisionnement 3 fois par semaine du magasin central à Tunis. 24 h max et le client aura la pièce de rechange qu’il souhaite avoir. « Le client y trouvera tout ce qui concerne le service après-vente», a-t-il spécifié.

Côté emploi direct, l’agence emploie 12 personnes. Le nouveau personnel qui a été recruté a par ailleurs bénéficié d’une formation rigoureuse sur les normes Toyota tous modèles confondus.

 

Le PDG a également révélé : « Nous avons un terrain à Sfax de 6.000 m2, qui sera aménagé à moyen terme pour être notre siège régional et deviendra notre local central qui fournit les régions de l’intérieur notamment Sidi Bouzid, Tozeur et Gafsa, en plus de celui qui vient d’être inauguré aujourd’hui».

Dans une région où les propriétaires de véhicules de la marque Toyota est en progression continue, il était stratégique pour le concessionnaire d’y consolider sa présence pour se rapprocher de sa clientèle et mettre à sa disposition un service de qualité répondant aux strictes normes Toyota.

«C’est pour ça qu’on s’est rapproché des clients de Sfax pour répondre à leur exigence, ce marché étant important pour nous. Ils y trouveront de bons véhicules avec un excellent rapport qualité/prix, des prix très compétitifs, avec un excellent service : la recette du succès de Toyota à Sfax», a affirmé M. Belkhiria.

 

Le réseau BSB poursuit par ailleurs son développement dans d’autres régions du pays afin de se rapprocher de la clientèle Toyota qui ne cesse de s’étendre. Après Gabès et Sousse, la nouvelle agence de Sfax est également une agence dites 3S, à savoir qu’elle propose à la fois la vente de véhicules neufs Toyota, de pièces de rechange d’origine et offre des services après-vente et d’entretien. Cette dernière ouverture porte désormais à 10 le nombre d’agences et succursales Toyota à travers le pays : 3 sur le grand Tunis (La Marsa, La Charguia et Tunis), Nabeul, Hammamet, Sousse (2), Sfax (2) et Gabès outre les revendeurs.

Ceci dit, le concessionnaire ne prévoit pas d’ouverture en 2018, mais, il y aura une certainement début 2019, celle de Djerba, une région qui lui tient à cœur.

«Notre objectif futur c’est d’être présent à l’intérieur du pays notamment à Kairouan, à Sidi Bouzid, à Jendouba, au Kef, pour se rapprocher de nos clients», a expliqué le PDG.

 

S’agissant de la Yaris Sedan, Moez Belkhiria a affirmé : «En 2016, la Yaris Sedan a été notre bestseller sur le marché tunisien. En 2017, elle a encore été très demandée par nos clients à tel point que notre quota d’importation a été totalement épuisé, ce qui prouve encore que le modèle plait énormément et que sa robustesse est absolument attestée».

La nouvelle version 2018 a connu plusieurs améliorations destinées à la rendre encore plus performante et plus agréable à conduire. Au niveau du design tout d’abord, des changements ont été introduits afin d’accentuer le dynamisme de ses lignes extérieures, le raffinement et la modernité de son habitacle. Le véhicule reçoit ainsi de nouveaux feux avant et arrière et la calandre a été redessinée

 

 

 

La Toyota Yaris Sedan a gagné en dimensions par rapport à la version précédente. Sa longueur a augmenté de 15 mm pour passer à 4425 mm. Idem pour la largeur qui passe de 1700 à 1730 mm. L’empattement reste identique avec 2550 mm d’écart entre les axes des roues avant et arrière.

L’habitacle gagne en modernité, grâce notamment aux nouveaux coloris, habillages et aux évolutions de l’instrumentation et des commandes, ce qui rehausse la qualité perçue.

A bord, les occupants bénéficient de l’air conditionné, des lève-vitres électriques à l’avant et à l’arrière, d’une sellerie en tissu, etc. Le conducteur disposera de la direction assistée de série, du volant réglable en hauteur et de la possibilité d’ouvrir le coffre à distance. Sur la finition «Elégance», il se verra offrir les commandes au volant, un siège réglable en hauteur, ou encore un ordinateur de bord.

 

Au niveau motorisation, la Yaris Sedan continue d’être équipée d’un bloc 4 cylindres (16 soupapes) essence 1.33L particulièrement efficace développant 100 ch din (6 CV fiscaux). Elle bénéficie également d’un double arbre à cames en tête Dual VVT-i et offre une consommation toujours aussi sobre (5,8L/100 km en cycle mixte). Changement du moteur pour une consommation moindre mais une puissance supérieure

 

La version 2018 est commercialisée dans le réseau BSB Toyota en deux finitions «Style» et «Elégance». Pour ces deux finitions, le souci de Toyota en matière de sécurité se réaffirme puisqu’elles sont toutes les deux dotées des mêmes équipements de sécurité les plus performants et notamment des airbags frontaux conducteur et passagers, du système d’antiblocage des roues ABS, des appuie-têtes à l’avant et à l’arrière, des ceintures de sécurité pour tous les sièges, des fixations isofix…

La version Style est proposée à 45.900 dinars tandis que la version Elégance est disponible à 48.900 dinars.

 

 

 

En effet, BSB a essayé que les prix soient à la portée des Tunisiens, sachant que les droits de consommation (entre 5 et 25% en plus) et la TVA (+1% en plus) ont augmenté en 2018, alors que le le dinar a baissé par rapport aux autres devises (-40% par rapport au Yen). En outre, la réduction des quotas aura des conséquences importantes sur les ventes de Toyota, surtout que les quotas de société à la base ne sont pas important étant considéré comme un nouveau concessionnaire, ce ne qui n’est pas vrai, précise-t-il en réponse à Business News.

«Nous avons fait des efforts sur les prix de nos véhicules pour que les Tunisiens puissent les tester, ce qui a permis à nos ventes d’augmenter cette année. Sur les 4 premiers mois, nous sommes deuxièmes en termes de nombre de véhicules vendus. Nous demandons une seule chose : la libéralisation du marché et de laisser le client choisir d’appliquer la loi de l’offre et la demande, celui qui a le meilleur produit, le meilleur prix, le meilleur service, c’est celui qui travaille, le tout dans l’intérêt de l’Etat et du client », a martelé M. Belkhiria.

 

 

Concernant les voitures électriques et hybrides, Moez Belkhiria a annoncé des pourparlers avec les autorités de tutelle, notamment les ministères des Affaires Locales et de l'Environnement, de l'Industrie et des PME ainsi que de l'Energie, des Mines et des Energies renouvelables. Il a expliqué la taxation actuelle en ce qui concerne les droits douanes exigibles sur les véhicules hybrides est assez élevée, et même si les taxe sur l’hybride ont baissé ça reste toujours pas suffisant, ces véhicules disposant de technologie développée assez chère.

«Nous sommes en train d’expliquer aux ministères qu’au Maroc depuis dix ans, les véhicules hybrides ne sont taxés que de 5% de douane, on essaye de les convaincre de baisser les droits de douane, certes les recettes de l’Etat mais il y aura un gain en terme d’énergie conséquent», a-t-il déclaré.

 

Imen NOUIRA 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

A lire aussi

Les Awards de l’Innovation Auto Moto ont une nouvelle fois récompensé Toyota avec un premier prix

11/12/2018 19:59
0

Stafim, concessionnaire officiel Peugeot et Opel en Tunisie, a annoncé, ce lundi 10 décembre 2018,

10/12/2018 17:04
0

L’agence "Gharbi équipement" à Kairouan a eu droit à un lifting, avec au menu l’adoption de la

08/12/2018 15:30
0

Dérivée de la berline 100% électrique la plus vendue au monde, la Leaf Nismo RC de deuxième

07/12/2018 19:59
0

Newsletter