alexametrics
Autos

Chiron, la voiture connectée à la Bugatti

Chiron, la voiture connectée à la Bugatti

 

Jusqu’à l’appel téléphonique, le client ignorait que la pression du pneu avant gauche de sa Bugatti Chiron n’était pas optimale. Mais chez le constructeur français, le technicien du service client est déjà au fait de la situation et conseille de corriger la pression avant la prochaine sortie de la supersportive de 1 500 chevaux. Et pourtant, il y a quelque milliers de kilomètres qui séparent le véhicule de son atelier d’origine. L’explication tient en un mot : la télémétrie. Sur la nouvelle Bugatti Chiron, la transmission des données est effectuée en temps réel, une technologie jusqu’alors réservée aux voitures engagées en formule 1 ou au championnat DTM (championnat allemand de voitures de tourisme). Chez Bugatti, chaque client peut bénéficier pour son véhicule de ce service d’assistance unique, à condition bien entendu d’avoir donné son consentement autorisant la transmission des données. Hendrik Malinowski, directeur des ventes et directeur d’exploitation chez Bugatti automobiles S.A.S. à Molsheim, résume le service en ces termes : «il s’agit d’un service de conciergerie hautement personnalisé, tel qu’il en existe dans l’hôtellerie de luxe

 

«Nos clients exigent des prestations personnalisées dans tous les aspects de leur vie quotidienne. Et pour leurs véhicules ou leur collection de voitures, ils attendent également un service de qualité», explique Hendrik Malinowski. «Et c’est une fois encore un terrain sur lequel Bugatti va plus loin que les autres. Grâce à notre système de télémétrie, nous sommes en mesure d’apporter à nos clients toute l’assistance technique dont ils ont besoin pour leur Bugatti, à toute heure du jour et de la nuit, s’il le faut

Bugatti dispose en la matière de longues années d’expérience. Son système de transmission et d’analyse des données pour la communication entre le véhicule et le service client a été développé pour la première supersportive Bugatti Veyron 16.4. En effet, depuis 2004, le constructeur alsacien est capable d’assurer un suivi technique personnalisé de chacun des modèles sortis de l’atelier Bugatti, directement depuis le siège de l’entreprise à Molsheim.

Norbert Uffmann est aujourd’hui responsable du développement du système de télémétrie chez Bugatti : «A l’époque, nous étions en terre inconnue : Bugatti est le premier constructeur automobile à avoir équipé un véhicule de série d’un système de télémétrie. Et aujourd’hui encore, notre technologie de télémétrie est unique en son genre», ajoute non sans fierté le technicien en télécommunications et ingénieur en électrotechnique de 44 ans.

 

 

Norbert Uffmann travaille depuis six ans dans le département de développement technique de Bugatti, où il a considérablement perfectionné le système de télémétrie afin d’en équiper la Chiron, la dernière supersportive de la marque qui développe 1 500 chevaux. Son équipe a pu bénéficier du soutien de la société IAV (Ingenieurgesellschaft Auto und Verkehr). Basée dans le nord de l’Allemagne, cette entreprise spécialisée dans l’ingénierie automobile est un partenaire de développement de longue date de Bugatti. Elle est impliquée dans le projet depuis le début.

Le système de télémétrie de Bugatti s’appuie principalement sur le réseau de téléphonie mobile. Il

Sur la Bugatti Chiron, il est désormais possible de collecter et d’enregistrer une quantité de données bien plus importante, que ce soit en continu, de manière ponctuelle, en lien avec un événement spécifique ou uniquement sur des périodes de temps définies. Moteur, transmission, éclairage, climatisation ou infodivertissement : le système surveille près de 10 000 signaux qui concernent tous les organes et éléments du véhicule. La Chiron bénéficie en outre d’une nouveauté : la transmission des données en temps réel. Cette technologie était jusqu’alors réservée à la Formule 1 ou au championnat DTM, où les mécaniciens au stand surveillent les paramètres et les performances de la voiture sur le circuit. Quel que soit l’endroit où se trouve la voiture, les données en temps réel parviennent à Bugatti avec la même rapidité qu’un SMS. Les « flying doctors » de Bugatti ne doivent pas pour autant consulter constamment leur écran d’ordinateur. Au moindre incident, une notification est envoyée sur le téléphone portable du technicien responsable du véhicule.

Le service client reçoit ainsi les informations requises pour pouvoir assurer au mieux le suivi de chaque Bugatti. Il peut s’agir de répondre rapidement aux questions du client par téléphone ou de suivre le comportement du véhicule sur la durée, par exemple pour permettre au « flying doctor » de disposer de toutes les informations utiles pour préparer sa prochaine visite auprès du client. Les techniciens hautement qualifiés peuvent ainsi savoir à l’avance si certaines pièces détachées sont requises et prendre ainsi les dispositions nécessaires.

 

Bugatti compte trois «flying doctors» affectés chacun à une région du globe (Europe/Russie, Moyen-Orient et Asie/Pacifique, Amérique du Nord), dont la mission consiste à assurer l’accompagnement personnalisé des clients Bugatti. Ils bénéficient du soutien des mécaniciens du siège de Molsheim, ainsi que des techniciens des 34 concessionnaires et partenaires de service de Bugatti à travers le monde. Dès l’instant où un client acquiert un modèle de la marque, un «flying doctor» devient son interlocuteur direct pour tous les aspects techniques du véhicule. Une relation de confiance s’établit alors au fil des années. Joignable à n’importe quelle heure, le «flying doctor» se tient prêt à prendre immédiatement le premier avion pour apporter l’assistance souhaitée sur le véhicule, que ce soit à l’atelier du concessionnaire le plus proche ou au domicile du client, dans le cas où le conseil à distance serait impossible ou n’aboutirait pas au résultat souhaité.

 

D’après communiqué

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

A lire aussi

Le nouvel Opel Combo Life fait partie des finalistes pour le prix européen «Autobest 2019». C’est ce

22/10/2018 19:59
0

Le jury du trophée européen Autobest a officialisé les 6 modèles en lice parmi plus de 20 candidats.

21/10/2018 17:20
0

En 2019, Ford enrichira sa gamme de véhicules essence-électricité économes en carburant Mondeo

19/10/2018 19:59
0

Profitant de Sayarti Village, le premier forum thématique interprofessionnel de l'auto, la

18/10/2018 18:40
0

Newsletter