alexametrics
Dernières news

Hafedh Caïd Essebsi dément Firas Guefrech

Hafedh Caïd Essebsi dément Firas Guefrech

Le directeur exécutif de Nidaa Tounes, Hafedh Caïd Essebsi a réagi à un post Facebook, écrit plus tôt dans la journée par le conseiller du président de la République, Firas Guefrech.

 

En effet, HCE affirme, dans un post Facebook daté de ce mercredi 13 juin 2018, que ce qu’a écrit M. Guefrech, suggérant qu’il s’agit de la position du président de la République Béji Caïd Essebsi, ne l’est pas et «n’a aucun fondement».

Le directeur exécutif de Nidaa Tounes a estimé que ce qu’a posté Firas Guefrech ne représente que sa position personnelle et que ses orientations sont connues. Il estime que ce dernier exploite sa position de conseiller du président de la République pour propager le doute dans l'opinion du public politique.

«Nous nous sommes assurés, sans laisser l’ombre d’un doute, que le chef de l’Etat n’était pas au courant du contenu du post précité», a-t-il ajouté.

 

Firas Guefrech avait affirmé, plus tôt dans la journée, que le président de la République est le garant de la stabilité politique de la Tunisie et que les propositions qui lui ont été faites pour activer l’article 99 de la constitution sont inutiles.

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (19)

Commenter

Amilcar
| 14-06-2018 14:17
le robot Bébé-E , échappe au contrôle de son créateur ! Désormais , on montre les dents et on s'affirme !
a savoir si cette nouvelle stratégie sera payante ?
m'est donné avis que non ! bébé-E est toujours le meilleur allié par alliance au barons de la magouille , aux lobbies sous devoir de réserve du super -ministre de la santé et du Parrain islamo fasciste de Montplaisir !

Le gourou prend son pied à vous regarder vous débattre dans vos batailles de cour d'école . Nida nouveau contre l'ancien ou le nouveau -nouveau qui se cherche mais avec un renouveau de l'ancien Pauvres marionnetes !

AJ34
| 14-06-2018 01:57
Le Monarque BCE a vite demandé au futur Roi de la Tunisie de démentir ( sur Facebook...SVP) les propos de M Guefrech....
HCE est incapable de se confronter aux autres politiciens.. il demande à son porte voix ou NEGRE B Besais (Négre: nom attribué à une personne qui écrit pour une autre persone un discours, un article ou un livre)
C'est pour quand un débat entre Chahed et HCE?...HCE avec une oreillette reliée à B Bsaies... quelle honte ce HCE.....
Quelle fin tragique pour BCE... dommage qu'il soit tombé si bas à cause de son incompétent fils. J'espère qu'il ne compte pas se représenter à la prochaine élection....
J'espère qu'un nouveau dictateur ne va pas se réveiller un jour et sortir de force BCE de Carthage... avec le coup du certificat médical...car il y a de quoi se poser des questions sur les facultés mentales de notre Président....et surtout sa faculté à résister à son incompétent fils et la bande d'affamés de pouvoir qui l'entoure.
Président réveillez vous vite SVP. La tunisie souffre et vous êtes en train de l'enfoncer avec votre absence sur le terrain politique, économique et social...

EL OUAFYA
| 14-06-2018 00:24
Votre commentaire est très découragent qu'est ce que vous aviez comme problème avec cet homme honnête qui est très loyale à son payer si l'économie vous le constater un peu médiocre la faute ne revient pas à HCE ni à son père BCE faut que vous adressez à ceux qui ont participé aux manifestations tragiques qui sont été l'origine de la destruction d'un régime stable dont ses dirigeants sont des meilleurs gestionnaires c'est normale qu la situation devenue catastrophique et le non incompétence était à l'origine et faut le supporter .
Donnez un peu de temps à HCE et vous verrez le résultat mais pour l'instant n'attendez rien de lui car les perturbateurs sont devenues nombreux car ils ont profité de la gentillesse de Badji mais demain si jamais HCE sera désigné comme président vous aurez le concret et la situation s'améliorera mieux que l'instant .

TATA
| 13-06-2018 22:54
Le gouvernement ne peut être limogé qu'en suivant le seul mécanisme constitutionnel possible: une motion de censure justifiée et signée par 73 élus. Cette motion doit contenir le nom du prochain chef du gouvernement et devra obtenir un vote à la majorité absolue (109), voir l'article de Mr. Sahbi Ben Fredj:
http://www.businessnews.com.tn/sahbi-ben-fredj--apres-avoir-offert-le-parti-a-son-fils-bce-lui-offrira-tout-le-gouvernement,520,80266,3


Puisqu'Ennahdha refuse heureusement de joindre le camp des Caïd Essebsi père et fils ==> même le Président de la république ne pourra pas limoger Youssef Chehed :)))

Raad
| 13-06-2018 21:35
HCE se prend t'il pour dieu le père, car entre lui et certains dingos de l'UGTT il n' y a pas la moindre épaisseur d'une feuille de papier à cigarette.
Ce foutu siège de chef de gouvernement les rende tous fous, ils sont tous malades du même syndrome.
Nos hommes politiques se sont réduits à des marchandages et à des calculs que plus personne ne comprend, alors que nous vivons une situation économique plus que catastrophique, de suite d'une très mauvaise gestion des gouvernements précédents, qu'il s'agit de nos ressources, des biens de l'Etat qui ont été spoliés avant et après la soit disant révolution.
Aujourd'hui, nous assistons à un spectacle où la guerre des chefs fait rage.
L 'alliance avec le diable R.G d'Ennadha mine toute espoir de remporter les futurs élections à venir.
La seule et unique solution, c'est le renouveau de ce parti Nidaa , et la mise à l'écart des brebis galeuses à commencer par ce fils à papa HCE et ces petits lieutenants qui l'entourent.
Il faut cesser de tirer sur l'ambulance, cela ne ferait qu'empirer l'état de notre pays, car la Tunisie jusqu'à preuve du contraire n'est pas une monarchie.

EL OUAFYA
| 13-06-2018 19:00
HCE est un homme politique il est très conscient la preuve une majorité des commentateurs devenus jaloux de ce brave politicien qui préfère l'intérêt général que l'intérêt du son parti il est très préoccupé de la situation des jeunes il est entrain de préparer un plan pour la création des postes d'emplois pour les jeunes chômeurs .
Vous n'étonnez pas HCE il sait qu'est ce qu'il annonce .

Idiot
| 13-06-2018 18:58
Rien, absolument rien Hafedh avec eux

Idiot
| 13-06-2018 18:38
Les idiots font la loi, la pluie, le beau-temps.

Celui de Carthage est le plus con des idiots! Il a cru à l'idiot de Montplaisir sauf que l'idiot de la casba a decouvert sues ses deux confrères idiots l'ont rendu tellement idiot que mêmes les autres idiots se sont étonnés du degré d'idioties des deus super-idiots celui de carthageet celui de montplaisir. Personne ne peut empêcher un être idiot d'etre Encore plus idiot.

Mansour Lahyani
| 13-06-2018 18:33
Vous disiez tous que junior est incapable de prendre aucune mesure. Vous voyez bien que vous aviez tort de le sous-estimer : il a réussi à démentir Guefrech ! A vrai dire, personne ne savait qui est ce Guefrech, mais il s'avère que c'était un conseiller de son papa : le démentir n'était donc pas une mince affaire ! Simplet a osé ! Rien ne permet d'affirmer qu'il ait réussi : comment junior, qui est hors du cabinet de son papa peut-il prétendre détenir la vérité plus que Guefrech, qui relève de l'autorité du père ?
"Firas Guefrech avait affirmé, plus tôt dans la journée, que le président de la République est le garant de la stabilité politique de la Tunisie et que les propositions qui lui ont été faites pour activer l'article 99 de la constitution sont inutiles" : simplet s'inscrirait-il dans l'opposition à cette affirmation ? Faut-il donc s'attendre à une guerre entre papa et son simplet de fiston ? Guefrech fait partie du cabinet du Président de la République, et était EN PRINCIPE hors d'atteinte de ce simplet Alors ? Sommes-nous en présence d'une autre tentative de putsch (putatif, mais tout de même...)?

Barg-ellil
| 13-06-2018 18:20
Le pouvoir en Tunisie est une affaire de famille pour qu'un responsable de parti dément le conseillé du président parce que ce dernier n'est autre que son père.

Un conseillé devrait mieux connaitre les positions du président que les autres acteurs politiques du pays sauf si ces positions sont prises en famille.

A lire aussi

L’Association tunisienne de soutien des minorités (ATSM) a condamné, dans un communiqué publié hier

19/08/2018 12:29
13

En prévision d’éventuels attentats terroristes, notamment à l’approche de la fête de l’Aïd El Idha,

19/08/2018 11:00
1

Trois nouveaux corps ont été retrouvés, ce samedi 18 août 2018, à la suite du naufrage de

18/08/2018 21:13
8

Le dirigeant au sein de Nidaa Tounes, Raouf Khammassi a indiqué dans une déclaration, ce vendredi 17

18/08/2018 18:56
26

Newsletter