alexametrics

A la Une

Le positionnement de la Tunisie sur ses principaux marchs metteurs, a pris un sacr coup lors des dernires annes au cours desquelles, la destination na pas russi des performances. LAllemagne, lAngleterre et lItalie ont donn du fil retordre au tourisme tunisien qui narrive pas retrouver sa forme auprs de ses clients traditionnels. Aprs les saisons de baisse conscutives, il tait grand temps pour les responsables du secteur de remdier cette situation et de redresser la barre si jamais il serait possible de le faire. Dautant plus que les destinations concurrentes placent de plus en plus la barre trs haut.
.

publié le 08/04/2008

En vingt ans, la Tunisie a connu un train de rformes profondes sur tous les plans : conomiques, politiques, ducationnelles, culturelles et sociales.
Avec le nouveau paysage mdiatique international qui a vu de profondes mutations ces dernires annes, il est impratif pour un pays comme la Tunisie de soigner son image et de changer sa politique de communication en tenant compte de ces mutations. Dans cette optique, et dans un souci de promouvoir davantage le modle tunisien de dveloppement, le Rassemblement Constitutionnel Dmocratique (RCD) a organis vendredi 4 avril une confrence nationale sur le thme : le marketing politique du modle de dveloppement tunisien dans le paysage mdiatique international . Une tribune de choix a prsid la confrence : MM. Rafa Dekhil, Hdi Mhenni et Oussama Romdhani. .

publié le 07/04/2008

La ville de Sfax sapprte renouer avec ses belles plages dantan, dsertes depuis une bonne vingtaine dannes. Une dsertion force au vu de limpact de la pollution industrielle qui a priv les habitants den profiter. Le projet Taparura , initi par le Prsident de la Rpublique, vient offrir Sfax, une nouvelle ville dans la ville, o les baignades seront permises partir du deuxime trimestre de lanne prochaine. Grandiose, le projet a vu sa premire phase de ralisation dmarre et elle va bon train.
.

publié le 04/04/2008

Redorer le blason de Tozeur, tel est lobjectif de Abderrazek Cheraet, le maire de la ville, travers lorganisation du Festival des Musiques du Monde qui aura lieu du 17 au 20 avril. Il sagit dune manifestation culturelle qui reprsente, certes, un cheminement musical entre lAfrique et lAsie, mais surtout un grand vnement qui promet dores et dj des retombes conomiques et touristiques trs importantes pour la rgion de Tozeur.
.

publié le 03/04/2008

Le Hall de lHtel Mouradi, Gammarth, sa mezzanine et son premier tage ont t rquisitionns, depuis le lundi 31 mars, par quelques 500 entreprises et 870 participants, la seconde dition du Forum MEDALLIA. Lunit htelire sest transforme, le temps de cette manifestation conomique en une sorte de club daffaires et de rencontres. Dailleurs, cest l tout lobjectif de la manifestation, qui tend aider les PME de la France et celles du Sud et de la Mditerrane conomiser du temps et de largent, en organisant leur dplacement et en prime leur rendez-vous avec des partenaires potentiels, non seulement bien lavance mais surtout en fonction de leurs besoins et attentes spcifiques

.

publié le 02/04/2008

Au regard des chiffres prsents, lundi 31 mars 2008 par M. Taoufik Baccar, Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), la situation de lactivit du secteur bancaire est encourageante. En effet, les indicateurs financiers du secteur sont tous positifs. Aussi, lencours des interventions bancaires, au prix courant, est-il pass de 7,1%, en 2006, 9,8%, en 2007. Le taux des crances classes des engagements sest rduit de 19,3 17,3%, au cours de la mme priode ; le taux de couverture des crances classes par lpargne a quant lui grimp de six points (48,5%, en 2006, 54,5%, en 2007) et le taux des crances classes nettes de lpargne par rapport aux engagements sest galement rduit, passant de 10,9% 8,7%. Des chiffres positifs certes, mais qui sont encore lgrement loin des objectifs fixs lhorizon 2009, pour ce qui est des crances accroches, soit respectivement 15%, 70% et 5%. Outre lvaluation du secteur et la prsentation des indicateurs de son activit, en 2007, le Gouverneur de la BCT na pas manqu dapporter toutes les prcisions ncessaires, quant aux dernires mesures annonces par le Chef de lEtat, le 26 mars 2008. .

publié le 01/04/2008

Entre la crainte dtre engloutis, de voir des marchs leur filer entre les mains, la menace du recours des comptences et main duvre trangres, les jeunes dirigeants sont, on ne peut plus, intresss par les opportunits des grands projets arabes que la Tunisie accueillit.
La prsence exceptionnelle denviron 200 participants au dbat organis par le Centre de Jeunes Dirigeants (CJD) sur limpact conomique des grands projets et le Jeune Dirigeants , tmoignent dune volont de comprendre, de sinformer, de sinscrire dans lre du temps et surtout de prendre une place dans le train, avant quil ne quitte la gare. M. Slim Tlatli, Prsident de la Commission Suprieure des Grands Projets, est venu la fois les rassurer, les booster, mais aussi les avertir. Des opportunits, il y en a et pour tous. Faut-il savoir se mettre niveau pour les saisir. Et pour cette mise niveau, il a donn les recettes !
.

publié le 31/03/2008

Tunis pourrait tre le sige de lUnion pour la Mditerrane, le projet phare du prsident franais Nicolas Sarkozy. Cest ce que dclare Vincent Jauvert, grand reporter au Nouvel Observateur, qui cite une source fiable. Ses propos, ont t diffuss sur son blog et sur le site internet du Nouvel Obs. Selon M. Jauvert, Tunis aurait t choisie par Nicolas Sarkozy pour abriter le secrtariat de l'Union pour la Mditerrane. Il s'agirait d'un cadeau du prsident franais au Prsident Zine El Abidine .

publié le 28/03/2008

A partir du 1er avril, et si les informations que nous avons publies hier, se confirment, les agences de voyage adopteront de frais de dossier lors de la vente de billets davions. Elles toucheront galement en sus les commissions accordes par les compagnies. Ce double-commissionnement qui va lencontre des intrts du client final sera-t-il accept par les compagnies ariennes ? Nous avons interrog quelques unes et il semblerait que les avis soient partags. .

publié le 28/03/2008

Renvoye aux calendes grecques plus dune fois, la question du Nouveau Modle Économique (NME) des agences de voyages revient sur le tapis. Alors que lensemble, du moins lcrasante majorit des compagnies ariennes, lont impose depuis des mois, la majorit des compagnies exerant en Tunisie, semblent vouloir attendre la position de Tunisair qui ne sest toujours pas prononce. Le souci de la compagnie nationale serait de ne pas alourdir encore le pouvoir dachat du citoyen avec cette question de commission zro (ou 1%) et son remplacement par des frais de dossier. Les agences, elles, seraient dcides passer au cap suprieur ds le 1er avril 2008 en adoptant le NME. Elles seraient galement dcides garder, pour un temps, la commission de 7% ! En clair, elles auront le beurre et largent du beurre en attendant que les compagnies salignent au NME !
.

publié le 27/03/2008

Sil est vrai que la France est le premier partenaire conomique de la Tunisie, il nen demeure pas moins que le monde daujourdhui, nest plus celui dhier. Et ce nest pas parce que les deux pays entretiennent des relations privilgies et exceptionnelles quil faudrait dormir sur ses lauriers. Bien au contraire, il vaudrait mieux se remotiver , se booster et sinjecter de nouvelles ides, se fixer de nouveaux objectifs, voire de nouveaux concepts. A la veille de la visite dEtat du prsident franais Nicolas Sarkozy, le magazine Ralits a t prcurseur en invitant un bon nombre de responsables, de cadres et doprateurs conomiques afin de rflchir ensemble lavenir des relations Tuniso-Franaises. Une rflexion engage autour de la Table ronde organise mardi 25 mars 2008 sur le thme : Le partenariat conomique Tuniso-Franais : Etat des lieux et perspectives .
.

publié le 26/03/2008

Le compte rebours a commenc pour tous les affilis de la Caisse Nationale dAssurance maladie (CNAM). Ils taient appels choisir avant la fin de ce mois entre trois filires de soins proposs savoir la filire publique de soins, la filire des soins privs et la filire de remboursement.
Chaque affil, y compris les retraits, doit remplir un formulaire et le dposer auprs de la CNAM de sa localit. Les fonctionnaires et les employs dans des entreprises employant plus de 20 personnes seront informs des dmarches suivre par le bais de leurs direction.
Compte tenu de limportance du choix faire puisquil concerne la sant de chaque Tunisien, nous prsentons succinctement les diffrentes filires. Notons que la CNAM noffre pas vraiment le choix aux affilis puisquelle les oblige de choisir des filires alors que des dtails fort importants manquent encore. On sinterroge mme si cest trs lgal .

publié le 25/03/2008

Lmission sportive de chaque mardi que diffuse la chane de tlvision prive Hannibal TV continue dfrayer la chronique en optant pour des sujets polmiques longtemps tus. Secret de Polichinelle pour beaucoup dobservateurs du monde sportif, la corruption a t au centre du dbat men par Moez Ben Gharbia, Fethi Mouldi and co mardi 18 mars. Un dbat quasiment indit en Tunisie vu que le sujet figure parmi les tabous des tabous. Succulent ! .

publié le 24/03/2008

Le Prsident Zine El Abidine Ben Ali a prsid, vendredi 21 mars 2008, une crmonie l'occasion de la clbration des ftes de l'Indpendance et de la Jeunesse.
Le Chef de l'Etat a prononc, au cours de cette crmonie, un discours dans lequel il a abord les sujets de lEmploi, des Droits de lHomme, du prochain congrs du RCD, plac sous le signe du Dfi, de la femme..
Le Chef de lEtat a ainsi soulign la volont de continuer avec dvouement et loyaut, dployer des efforts au service de la patrie, afin que l'immense acquis de l'Indpendance reste, dans .

publié le 21/03/2008

Le tourisme balnaire est et sera toujours la colonne vertbrale du tourisme tunisien, avec 90% des recettes en devises. Dailleurs, les rgions ctires auraient la part de lion dans lamnagement des nouvelles zones touristiques, programmes au cours du 11me pan de dveloppement. Sur un total de 135 MD, rservs lamnagement de six nouvelles zones, 94,2 MD seront entirement consacrs au tourisme balnaire. Quant au tourisme thermal, il bnficiera de 32,6 MD, contre 6,4 MD pour le tourisme cologique et uniquement, 1,5 MD pour le produit saharien.
.

publié le 19/03/2008

Newsletter