alexametrics

Chroniques

Aprs lt et son farniente, aprs le ramadan et ses courses au march, aprs la sance unique et son laisser-aller, aprs les ftes de la fin danne et leurs vacances dhiver, et aprs la fte du 1er jour de lan de lhgire, on va enfin pouvoir travailler. On va enfin pouvoir trouver un interlocuteur au bout du fil. On va enfin pouvoir sorganiser et fixer des rendez-vous. Cest fou le nombre de ftes que nous avons. Entre les congs officiels, les congs imposs par la mondialisation (nouvel an, vacances dhiver), les congs religieux, les congs lis notre culture (break, pont, sance unique de lt), les congs lis notre entourage (le cadet malade et lan a sch les cours) on est ligible au concours du peuple qui travaille le moins de temps durant lanne. Et encore ! On na pas calcul le nombre dheures rellement travailles durant les jours o lon na pas dexcuse pour chmer. Exemple : en huit heures de travail quotidien, combien pensez-vous quun salari produit rellement ? On arrive toujours avec cinq dix minutes de retard. Cest systmatique. Le soir, idem. On se dbrouille pour sortir cinq dix minutes lavance. Et mme si lon ne peut pas sortir avant lheure ( cause dune pointeuse par exemple), on teint son PC au moins quinze minutes avant lheure lgale.
.

publié le 10/01/2008

Voil, a y est. En ce 3 janvier 2008, un pas est franchi. Un saut est effectu et une barrire est traverse. Nous y voil dans linconnu de ce que va tre notre vie un baril cent dollars. Dsormais, tous les excs sont permis. Une fois que nous avons franchi la barrire psychologique des cent dollars, rien nempche le baril de monter 110, 120 ou 150. Tout lui est permis. Pour nous, par contre, trs peu nous sera permis dsormais. Il ny aura pas que le carburant qui augmentera de prix. Tout est li. Dans chaque maillon de la chane, il y a quelquun qui verra ses factures augmenter cause de laugmentation des prix du carburant et de lnergie. Et chaque maillon rpercutera cette augmentation sur ses prix. Quil soit fabricant de yaourt, de meubles ou de casse-crote, personne ny chappe. Cest le consommateur final qui casquera. .

publié le 03/01/2008

Le Maroc abrite actuellement le Festival International du Film de Marrakech. Un festival qui est sa septime dition et qui fait la couverture des plus clbres magazines franais (Match, lExpress pour ne citer queux) et qui est couvert par les plus grands mdias internationaux. On le voit dans diffrentes missions spcialises et on suit son droulement dans les 13 heures et 20 heures des tls franaises. A sept ans dj, ce festival est considr comme un grand. Un festival considr, par notre cher Frid Boughedir, dont on ne lui connait pas le sens de lexagration, comme tant au sud ce que Cannes est au Nord. Et comment ne peut-on pas dire cela quand on voit le grand Scorcese accompagn par Dicaprio ce festival. Et comment ne peut-on pas dire cela quand on voit dfiler les plus grandes clbrits du cinma mondial dans ce jeune festival.
.

publié le 15/12/2007

Les 12 et 13 dcembre, les Tunisiens ont vcu un grand vnement. Un mga vnement. Le type dvnements quon ne vit quune fois tous les quatre-cinq ans. Ailleurs, cela ne mtonne gure que lon nous envie davoir vcu ces deux journes mmorables. Que ceux et celles qui ont rat ces deux journes pleurent sur lextraordinaire occasion rate de vivre au plus proche du numro un du monde. De quel numro un je parle ?.

publié le 13/12/2007

Jhabite dans un quartier o il ny a que des cafs. Certains de ces cafs se font appeler salons de th o certains breuvages cotent plus chers que des plats dans des restaurants.
Dans mon quartier, il ny a pas de salle de cinma. Quand on veut voir un film, on va en acheter un un dinar au format DivX. Il parat que cest interdit, mais je ne comprends toujours pas comment cet interdit se vend pignon sur rue et mme dans les grandes surfaces.
Dans mon quartier, il ny a pas de thtre. La rue en est un et, parat-il, cest suffisant.
.

publié le 30/11/2007

Dans une interview au magazine franais Le Point, Forgeard dclare quil ne rendra pas cet argent gagn en toute lgalit. Dans le milieu des affaires et dans le milieu politique, on ne parle que de la rvision des Golden Parachute.
Je ne vais pas polmiquer, mais je sais aussi que je ne vais pas laisser insensibles un nombre de lecteurs parmi vous.
Je suis en train de parler dun problme franco-franais (ou plutt franco-allemand) .

publié le 28/11/2007

Newsletter