alexametrics

Tribunes

Par Mohamed Abdellatif Chabi* Sur fond de statuts BCT et de loi bancaire controverss, dun code des investissements trs grands marchs et trs grosses affaires, de vieux corps de mtiers en colre et dans la rue ; nos rcentes rglementations nont t que mal accueillies..

publié le 09/02/2017

Par Hdi Ben Abbs Depuis 50 ans, le monde vit au rythme effrn de la mondialisation. Les dfenseurs de cette doctrine nous ont vant les mrites du libre-change, de la leve des barrires douanires et de la libre circulation des biens et des personnes. On nous a impos une marche force vers lultra-libralisme avec, bien souvent, de fausses promesses de prosprit pour tous. Les pays dits en voie de dveloppement , mergents ou en transition, tout comme les pays industrialiss, tous taient censs profiter de la manne des investissements et des dlocalisations..

publié le 07/02/2017

Si nous remontons un peu dans le temps, cest Sad Adi qui a le premier tent un bras de fer, plus que ncessaire dans le domaine hospitalier, avec lUGTT. Par manque dexprience politique, ceci lui a cot son poste. Nanmoins, depuis et grce lui, des langues se sont dlies. .

publié le 07/02/2017

Par Hassen Zargouni Le temps de pratiquer la politique en sopposant Bourguiba est rvolu. En Tunisie, nombreux sont les politiques qui se sont lancs par opposition Bourguiba et en suivant leur parents Youssefistes, tels que Maya Jribi, Ahmed Njib Chebbi, Marzouki, ... Beaucoup parmi eux sont originaires du sud tunisien, Maya Jribi de Ghomrassen, Chebbi de Tozeur, Marzouki de Kbili, Ghannouchi de Gabs, ..., tout comme Salah Ben Youssef originaire de Djerba. Certains ont t attirs par le panarabisme, souvent mix de socialisme, d'autres ont opt pour l'islam politique comme expression hritire de l'esprit de la rforme de la "renaissance .

publié le 06/02/2017

Jentame partir daujourdhui 30 janvier 2017, une grve de la faim illimite en raison du silence oppos par le gouvernement tunisien mes dmarches pour rgulariser la situation professionnelle absurde dans laquelle je me retrouve. Malgr mes demandes rptitives, le gouvernement refuse dexaminer mon dossier depuis trois ans et de rgler ma retraite depuis le mois daot 2015. .

publié le 30/01/2017

Par Mezri Haddad* Cest en lisant, il y a plus dune semaine, lexcellente critique de Mohamed Ammar publie dans Leaders[1] que jai dcouvert mon nom pjorativement cit dans le dernier ouvrage de Yadh Ben Achour, Tunisie, une rvolution en pays dislam. Nonobstant la phrase de Mohamed Ammar Yadh Ben Achour stigmatise le livre de Mezri Haddad qualifi danecdotique -, je me suis abstenu dy rpondre avant de recevoir le livre en question et de lavoir lu dans son intgralit et non gure dans les quelques pages dont ma gratifi lillustre professeur de droitet de moraline. .

publié le 30/01/2017

Tout observateur attentif pourra constater loisir que lcrasante majorit de la classe politique tunisienne actuelle est trs dcevante tant elle est gangrne par lopportunisme, lobsession du gain facile et immdiat, le manque de patriotisme et de gnrosit envers son pays. La dception des Tunisiens est la hauteur de la mdiocrit de loffre politique et de cette crasante majorit de personnel politique obnubil par leurs petites personnes, se disputant ce qui reste dune Tunisie exsangue et fatigue. .

publié le 26/01/2017

Depuis la victoire de Donald Trump a llection prsidentielle amricaine, le 8 novembre 2016, le monde observe ce changement politique important et chaque pays se pose la question de ce qui va advenir de ses relations politiques et commerciales avec les Etats-Unis..

publié le 25/01/2017

L'administration Obama fait partie de celles qui nous ont le plus caus de torts : cration de Daech, dmantlement de la Syrie, de la Libye, augmentation des menaces sur chacun de nous....

publié le 12/01/2017

Par Hdi Ben Abbes Jamais, depuis 1948, date laquelle lEtat dIsral a t cr, un responsable amricain en exercice na tenu un discours dune telle acuit et dune telle force. .

publié le 04/01/2017

Par Salwa Hamrouni Etre dchu de sa citoyennet cest tre priv de son appartenance au monde;cest comme revenir ltat sauvage, ltat dhomme des cavernes Un homme rduit cette seule condition dhomme perd jusquaux qualits qui permettent aux autres de le reconnatre comme un des leurs il peut vivre et mourir sans laisser de trace, sans apporter la moindre contribution au monde commun. .

publié le 28/12/2016

Newsletter