alexametrics
Dernières news

Majdouline Cherni : Je ne suis pas en état de fuite !

Majdouline Cherni : Je ne suis pas en état de fuite !

 

La ministre de la Jeunesse et des Sports, Majdouline Cherni a confirmé, ce mardi 23 octobre 2018, le mandat d’amener émis à son encontre pour une affaire de diffamation. Et d’ajouter qu’elle n’était pas en état de fuite.

 

Cependant, Majdouline Cherni a indiqué qu’aucune convocation ne lui a été adressée constituant ainsi une infraction procédurale dans la démarche de l’affaire.

« Il existe un vice de forme et des infractions procédurales dans cette affaire car je n’ai reçu aucune convocation personnelle. Vu ces violations, nous avons, depuis deux semaines soumis une requête pour que cette affaire soit retirée et déférée devant un autre tribunal et nous attendons encore. Je me suis conduite avec la justice en tant que citoyenne et non pas en tant que ministre et ce par respect pour l’institution judiciaire. Nous nous attachons à ce que la loi soit appliquée et à ce que la justice soit indépendante », précise la ministre dans une déclaration accordée à Shems FM aujourd’hui.

 

Rappelons qu’un mandat d’amener a été émis, lundi 22 octobre 2018, contre Majdouline Cherni par le juge d’instruction du Tribunal de première instance de Tunis. Ce mandat a été émis suite au refus de comparaitre de la ministre, ayant été convoquée pour interrogation dans le cadre de la plainte pour diffamation déposée à son encontre par l’avocate Leïla Haddad. Une affaire qui date depuis 2015 quand Majdouline Cherni occupait le poste de secrétaire d’Etat chargée du dossier des martyrs et des blessés de la Révolution.

 

B.L

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

Abdelmajid.ab hassi jerbi zarzis
| 23-10-2018 17:40
Mme abir
Que La démocratie de haftar
Et maréchal sissi
Qui peut vraiment
Vous en servir

Si non !!!!!
Donner les le feu vert
Pour nous conquérir
Et remettrons en tôle
nos citoyens
Et ce toi qui va distinguer
Et choisir

Mme abir
Avec la démocratie de maréchal sissi
Tu aura bien t'es ambitions
Et tes desirs

TATA
| 23-10-2018 17:09
laisse passer des plaintes sans fondement!

Oui. Le procureur devrait refuser de donner suite à une plainte ridicule. C'est ce qu'on appelle le classement sans suite. Dans ce cas, l'affaire s'arrête, et il n'y a pas de procès, ni de mesures alternatives aux poursuites.

En cas de classement sans suite, le procureur avertit les pseudo-victimes et leur donne les motifs de sa décision.
Ces motifs peuvent être:
-les faits ne constituent pas une infraction
-ou comme dans le cas de l'article, le préjudice causé n'est pas assez important afin de donner suite à la plainte!

Certes tout le monde a le droit de porter plainte, mais pour certains s'est devenu une maladie!

J.trad
| 23-10-2018 16:08
L'heure est à des préoccupations plus grandes ,Allah nous interdit les diffamations ,sauf en cas de légitime défense( fa3tadou bi mithlou ma'3toudiya 3alaykom) certains avocat pour se faire de la notoriété ,peuvent aller jusqu'à brouiller des personnes hautement placées,et plus la personne brouillées se débat ,plus l'objectif est atteint , de toute façon ,les diffamations ,sont devenues monnaie courante,le tribunal ,peut chanter avec moutanabbi (abinta'dahri 3indi koullou bintin ,/fa kayfq wasalti anti minazzihami)?!!! Il y a plus fort que le tribunal ,Allah fait l'éloge de ceux (idha khatabahom Al jahiloun ,9âlou Salaman) , il leur reste aussi le tribunal divin ,il suffit de dire (hasbiya Allahou wa ni3mal'wakil) Al wakil ,Allah sort les sentences gratuitement .

Abdelmajid.ab hassi jerbi zarzis
| 23-10-2018 11:49
Je m adresse...
Encore a abir
Vos idées ...
Sont bien pour les totalitaires
Et les emirs

Au lieu de diffamer
Il faut la raison
Faut bien reflechir

Avec une phase paroniac
Il y'a que vos pensees
A nous forger..imposer
Et tenir...

Dont aucune projet
Que éradiquer vos opposants
Et démolir

Abir
| 23-10-2018 11:04
Au lieu de juger les assassins de défunt Socrate,qui est assassiné le soir même où Laaraid traîne pour quitter le gouvernement,il attendait la fumée blanche,une fois l'annonce de l'assassina est fait, Laaraid,à accepté de quitter le gouvernement,vous voyez qu'Ennahda a une main dans toute les crimes,Yahlilek ya Nahda 3and Rabi !!!

DHEJ
| 23-10-2018 10:52
Mais pour qui tu récites

mtz
| 23-10-2018 10:41
Pourquoi youssef chahed laisse faire ce genre de pratiques sur ses propres ministres on l'a vu avec abdelkefi et maintenant avec majdouline .
je commence a douter de plus en plus sur ce type .
dommage .

Faouzi
| 23-10-2018 10:21
Elle tourne en rond, et elle a n'a pas répondu à la question pourquoi elle a refusé de se présenter à la justice

Imed
| 23-10-2018 10:15
Code de procédure pénale

Article 288. - Les membres du gouvernement sont entendus dans leur demeure ou leur cabinet. Ils ne sont pas cités aux débats, sauf nécessité absolue.
Article 289. - En cas de nécessité absolue, les membres du gouvernement peuvent comparaître comme témoins après autorisation du Président de la République.

Lorsque la comparution a lieu en vertu de l'autorisation prévue à l'alinéa précédent, la déposition est reçue dans les formes ordinaires.

La loi est la loi.

On peut aimer ou non Mme Cherni, mais la loi reste la loi. Si des personnes ne sont pas contentes, elles n'ont qu'à changer la loi.

Abir
| 23-10-2018 10:04
Madame , vous avez un aperçu de cet homme qui est Chahed,comment un chef de gouvernement veut rester dans son poste en poignardant tout ce qui est Nédaiste,peut n'importe son poste et avec l'aide de qui ? D'Ennahda,alors que cette dernière,c'est elle qui doit être juger et en urgence!

A lire aussi

L'avocat Ridha Raddaoui, membre du comité de défense des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi,

18/11/2018 17:40
1

Le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem a assuré, ce samedi 17 novembre 2018, qu’il faut

18/11/2018 14:17
4

Le ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi a indiqué dans une déclaration rapportée, ce

18/11/2018 11:36
3

Le secrétaire général de Machrouû Tounes, Mohsen Marzouk a indiqué, ce samedi 17 novembre 2018, à

18/11/2018 09:00
8

Newsletter