alexametrics
Dernières news

Nessma TV : Béji Caïd Essebsi a validé l’interview diffusée

Nessma TV : Béji Caïd Essebsi a validé l’interview diffusée

 

 

Nessma TV a publié un post, ce soir du dimanche 15 juillet 2018, précisant que le président de la République a demandé d’effectuer une interview avec la chaîne.

 

« Comme il est d’usage dans ce genre d’interview, le président de la République a pris connaissance de la version finale de l’entretien, enregistré hier au palais de Carthage, et l’a validé tel qu’il a été diffusé », indique la chaîne.

 

On notera, également, que la présidence de la République a posté la vidéo de l’interview sur sa page officielle Facebook.

 

S.H

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (9)

Commenter

EL OUAFFYA
| 17-07-2018 00:51
Oh nous avons beaucoup Notre président voudra s'occuper lui même le pouvoir , il reconnait qu'il avait commis une erreurs d'avoir faire confiance totale à des tiers personne ,il a oublié que seul Badji Caid Essebsi qui est le premier responsable il n'y a ni les partis ni quiconque .
Notre souhait que Badji Caid Essebsi sera président à vis et méme s'il se sent un peu fatigué il a qu'a désigné son fils H C E pour qu'il aide dans son devoir dans les bonnes conditions
H C E à l'audace de régler les préoccupations d'une majorité écrasante son agenda est plein des promesses pour l'intérêt général c'est l'homme sage qui fait la distinctions entre les hommes du domaine et las assoiffés du pouvoir
qui non aucune relation avec la gérance
son choix préféré c'est les hommes de tale ceux qui ont épuisé leur vis dans le service du peuple
il a procédé à une comparaison entre l'actuel équipe gouvernemental l'ancien équipe pour lui les destouriens sont les indiscutables car ils ont géré le pays avec le peu de moyen et les citoyens vivaient dans une situation digne malgré que un peu de serrage existait l'essentiel le peuple était joyeux et bien apprécié à l'extérieur
la preuve il y avait plusieurs personnalité qui ont été jaloux de la méthode de gérance de la Tunisie c'est pour cella la pays été brisée sous prétexte de la révolution .
La dite révolution avait pesé sur la vie sociale du citoyen dans tous les domaines social, sécuritaire et moral .
Pour sortir de cette tunnel sans sans on a pas de choix que prolonger le mandat présidentielle de notre président .
IL y a certains qui croient que H C E facilement a écarté de la scène politique mais c'est le sence inverse qui se passe celui qui écarte .

HSE1994
| 16-07-2018 14:41
BCE se range clairement du coté de son fils
Son fils s'est rangé naturellement du coté des Mafiosis, ses copains, Jarraya, Karoui et Cie
Le fiston et son clan avant la patrie !
Quel gâchis, voila quelqu'un de plus qui rate complètement sa sortie à cause de sa famille !

Mansour Lahyani
| 16-07-2018 11:33
Comment BCE a-t-il pu se laisser convaincre de valider cette interview manipulée et traficotée par les Karoui, en dépit du non-respect des conditions que lui-même avait mises à sa réalisation ? Ca, ça peut être le résultat de l'entregent de ce Ben Ticha, dont certains pensent qu'il serait le nouveau Saïda Sassi du Palais : une chose assez basse et immorale pour lui ressembler tout-à-fait!

Imed
| 16-07-2018 10:48
J ai toujours raler contre tous ceux qui prononcent les prix en francs au lieu du dinar....notre monnaie nationale ..meme des ministres et un ancien gouverneur de la BCT sont tombes dans l erreur impardonnable de substituer le franc au dinar...ce jour de l interview c est le journaliste Neji a la 32 eme minute parle des prix du piment qui atteint 2000 francs je dis bien 2000 FRANCS au lieu de 2 Dinars et personne ne reagit BCE ecoute et repond......a titre d exemple l Euro est ne plus de 50 ans apres le dinar,mais jamais on a entendu prononcer le mot Franc,ou lire,ou pesetas ou drachme......le dinar est un symbole de notre pays....bien malmene......Eduquer...instruire puis informer est bien le role noble des medias...

Abel Chater
| 16-07-2018 08:41
Nessma TV a déjoué le président de la République Béji Caïd Essebsi, par une interview concave qui ne repose que sur une seule question sous plusieurs aspects monotones et lassants:"Nessma veut s'en débarrasser de Youssef Chahed au profit de ses commanditaires, même par un seul mot ou une seule phrase qui pourrait engager le président Béji Caïd Essebsi en cette tendance".
On voit la mise-en-scène télévisée de la photo du défunt dictateur déchu Bourguiba, qui n'existe en vérité que dans la mire de la caméra de Nessma TV. Un sabotage contre la neutralité de Béji Caïd Essebsi, dont il ne saura se distancer. Nessma TV ne possède aucune honnêteté en adéquation avec l'éthique et la déontologie du journalisme.
Le vieux renard Béji Caïd Essebsi, leur a toutefois détourné la question après l'autre au sujet du changement du premier ministre, mais les deux mercenaires y reviennent de nouveau au même sujet, jusqu'à lui avoir arraché un aveu timide en ce sens:"personne n'est indispensable, et la situation actuelle doit changer".
Ce n'est qu'à partir de là que les vengeurs de Chafik Jarraya & Co., qu'ils ont compris qu'il faut cesser de tourner autour de leur question "rékika" et "blida" concernant le changement de Youssef Chahed, qui ne les ridiculise qu'eux-mêmes.
Le président Béji Caïd Essebsi, est un être humain comme tous les autres êtres humains. A son âge trop avancé, il ne pourra tenir bon contre tous ces chacals et ces hyènes inhumains, dont l'intelligence ne se limite qu'à creuser sous les pieds des autres.
Je dirais aux proches du président Béji Caïd Essebsi, de ne pas le laisser se présenter pour les élections présidentielles de l'année prochaine. Il sortira par le vasistas de l'histoire tunisienne, au lieu de sortir avec l'actuel grand honneur dont il jouit.
Honni soit qui mal y pense.

EL Ghoudi
| 16-07-2018 08:01
Si K.ben Salem,Si N Zaiiri, pourquoi vous êtes mêlé dans ce discours a la Con ,Saha Lihom waka hoow

Famille
| 16-07-2018 07:57
Le président a fait son choix la famille avant la Tunisie. Mais, il n'oublie pas les Amis de la famille. Sinon, comment explique-t-il son choix pour nissma au lieu de El watanya.

Imed
| 16-07-2018 07:56
La majorite ecrasante des citoyens Tunisiens rejettent la gravite de la situation sociale,economique et politique sur le prasident Beji Caied Essebsi qui des le depart a choisi la ruse,la manipulation et les manoeuvres dessuetes et le nepotisme.Nous continuerons a souffrir de ses erreurs et son egoisme maladif qui se resume uniquement a tout vendre pour occuper le bureau de Bourguiba a Carthage.
L histoire le jugera comme etant l homme qui a detruit tout espoir de remettre la machine en marche apres cette chance de nous avoir debarrasses de 23 ans de la dictature policiere et corrompue de la mafia autour de Ben Ali......

Zohra
| 16-07-2018 00:35
Voulait être rassembleur, mais en réalité, il ya surtout beaucoup de messages à YC, Ghanouchi, et à ceux qui veulent diviser Nida
La guerre pour 2019, c'est fou

A lire aussi

L’Union générale tunisienne du travail (UGTT) a émis, ce mardi 23 octobre 2018, un avis de grève

23/10/2018 11:22
0

Invité d’Expresso sur Express FM ce mardi 23 octobre 2018, Bilel Sahnoun, directeur général de la

23/10/2018 10:38
0

La ministre de la Jeunesse et des Sports, Majdouline Cherni a confirmé, ce mardi 23 octobre 2018, le

23/10/2018 09:24
6

Le parti Attayar est le premier parti à s’exprimer à propos de la position de la diplomatie

23/10/2018 09:08
4

Newsletter