alexametrics
BN TV

Riadh Mouakher : Le 1er janvier 2020, les sacs en plastique léger seront totalement interdits dans le pays

Riadh Mouakher : Le 1er janvier 2020, les sacs en plastique léger seront totalement interdits dans le pays

 

 

« Les sacs en plastique ont certes rendu service depuis leur invention et sont pratiques c’est certain point de vue, toutefois, si leur fabrication nécessite deux secondes, il faut plus de 400 ans pour qu’ils se dégradent et nous avons œuvré de ce fait à minimiser leur impact sur l’environnement » a souligné le ministre des Affaires locales et de l’Environnement, Riadh Mouakher lors de son passage ce vendredi 8 juin 2018, au micro de Wassim Ben Larbi sur Express FM.

 

Riadh Mouakher a précisé qu’un an depuis la décision de supprimer les sacs en plastique des grandes surfaces, 95% ont effectivement disparu des supermarchés. « Il reste évidemment les sacs payants mais nous n’encourageons pas les citoyens à en acheter car nous estimons que le plus important est d’inculquer un nouveau mode de consommation aux gens » a-t-il poursuivi.

« Les grands sacs sont quant à eux réutilisables à vie et nous nous sommes engagés, avec les grandes surfaces, à les échanger en cas de déchirure par exemple. Nous avons fait cela pour que le citoyen, change petit à petit de comportement, car nous n’avons pas voulu édicter une loi qui finalement n’aurait pas été appliquée. Nous y allons progressivement, et nous nous concertons même avec les industriels du secteur du plastique » a expliqué le ministre.

 

« 4 milliards de sacs en plastique sont consommés par les tunisiens chaque année, ce qui constitue un marché non négligeable pour les industriels du secteur. Nous sommes en négociation avec eux et tentons ensemble de trouver des solutions, notamment en réhabilitant le secteur, vers des matériaux plus écologiques et biodégradables et même exportables. Ceci, contrairement à ce qu’on pourrait penser pourrait permettre de créer des produits à forte valeur ajoutée. Le 1er janvier 2020 les sacs en plastique seront interdits partout en Tunisie et bannis du territoire. Ceci ne sera pas facile mais nous y allons pas à pas, en sensibilisant aussi les consommateurs » a-t-il conclu.

 

M.B.Z

 

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (20)

Commenter

CHDOULA
| 09-06-2018 09:19
Pour utiliser les sacs plastiques , il faut acheter
Pour acheter il faut avoir de l'argent
Pour avoir de l'argent il faut travailler
Pour travailler il faut du travail
Pour avoir du travail il faut se lever de bonne heure
Pour se lever de bonne heure il faut mettre le réveil
Pour mettre le réveil il faut charger son portable
Pour charger son portable il faut avoir de l'électricité
Pour avoir de l'électricité il faut payer la steg
Pour payer la steg il faut de l'argent
Pour avoir de l'argent il faut travailler etc...etc.... je crois que ça va tourner en boucle . Pour résumer , le problème le plus urgent chez nous c'est le travail et le pouvoir d'achat et non pas l'interdiction des sacs plastiques , si on ne mange pas c'est la faim qui va nous tuer et non pas les sacs plastiques ...

Saleh_71
| 09-06-2018 06:20
This is a good step in the right direction. We should give the minister credit for the efforts he has been doing at the ministry.

Many friends who visited Tunisia in the past years are appalled at how dirty and disorganized the country has become. But in my last trip to Tunisia , I noted good improvement.

We are clean in the head before being clean in the outside.

Please continue the good work Si Riadh especially at the beaches during this summer.

Samira
| 09-06-2018 02:01
Ce Monsieur n'a rien d'autre à faire à part s'occuper des sac. Il,joue le jeu des grandes surfaces commerciales qui épargnent des millions de dinars après la suppression des sacs en plastic, et qu'ils auraient dû remplacer par des sacs en papiers.
Ci ce n'était le lien de parenté entre sa femme et Youssef chahed, il ne serait pas là

Le vaillant
| 08-06-2018 23:38
Malheureusement pour lui .Il ne sera pas dans son poste à cette date là.

takilas
| 08-06-2018 22:59
Avec l'esprit infecte qui règne tant parmi cette équipe avec la présence du calamiteux Wadi jeri, que la situation désastreuse de la Tunisie avec la présence de nahdha, cest une perte sèche de temps ; ine mascarade.
En sport pourreu ssir, il faut d'abord que l'esprit soit sain.4+4+2

l'étrangère
| 08-06-2018 21:50
oui, vous avez raison c'est déjà ca! Une amie a moi était au Rwanda et elle était étonné par la propreté pas seulement les rues et chemins, mais aussi des batiments. Et cela après une lourde et longue guerre civile. Il faut un politiciens d'une main de fer pour regler tout ca une fois pour tout. Les investisteurs se bat pour y aller. Il y a aussi pleins des nouveaux idées pour un autre tourisme comme les centres de yoga, très recherché qui peut s'adapter aussi a la Tunisie. Mais avec le chakchouka politique en ce moment je ne sais pas qu'est-ce qu'elle va devenir la Tunisie! Bon on dit: l'espoir meurt au dernier lieu! Bonne soirée egalement.

Microbio.
| 08-06-2018 21:15
Le plastique est toujours le plastique quel que soit son usage. Mais dans nos conditions tunisiennes, cette étape signifie une petite «révolution» écologique.
Jusqu'à présent, nous n'avons jamais eu le sens d'hygiène environnementale ou un minimum d'éducation environnementale!

Vous avez raison Les plastiques d'emballage, surtout en Occident, comparé aux sacs en plastique est extremement plus grand.

Nous faisons de petits changements pour la sensibilisation à l'environnement - sans brusquer notre société.
Bref nous n'avons aucune sensibilité pour notre Environnement!
Dans les écoles nous pouvons introduire la discipline ECOLOGIE comme la Physique ou la Chemie..
C´est la CLé pour une revolution écologique pour notre pays.

Bonne Soirée.

stuc
| 08-06-2018 19:15
meme ceux qu on vend a la caisse de certaines Grandes surfacesparce qu il me semble qu on les a deja interdit !!!!!!!!!!!!

l'étrangère
| 08-06-2018 18:50
combien en poids en moyen pour les sacs en plastique comparé avec tous les plastiques d'emballage qui represente surement des milliers de tonnes, qui sont brulé. Les sacs en plastique souvent sont reutilisé. C'est la naivité de croire que l'abolition des sacs élimine le problème!

@ Monia: ya hassra les coussins tunisiens :-)

Microbio.
| 08-06-2018 16:19
La combustion produit des fumées toxiques

Dans les décharges ouvertes, qui se coconnent, entre autres choses, le gaz à effet de serre rejeté, plus le monoxyde de carbone, la suie et des substances hautement toxiques comme le benzène, les HAP et les PCDD / dibenzofurane - également connu sous le nom de dioxine.
Même si l'on ne tient pas compte de la production de plastique, qui est également nuisible à l'environnement, les déchets plastiques au plus tard dans la «mise au rebut» des toxines environnementales qui nuisent à notre santé.

C´est vraiment une belle nouvelle pour la SANT'? des tunisiens!

A lire aussi

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaïes Jhinaoui a condamné, lors d’une conférence de presse

22/10/2018 21:18
24

Trois accords de coopération d’une valeur de 49 millions d’euros ont été signés, ce lundi 22 octobre

22/10/2018 14:49
5

Le directeur général de « Transtu », Slah Belaïd a indiqué, ce matin, lundi 22 octobre 2018, sur les

22/10/2018 11:19
3

Le président de la chambre syndicale des industries laitières, Boubaker Mehri, a indiqué ce matin du

22/10/2018 09:27
4

Newsletter