alexametrics
BN TV

Ridha Belhaj : Les jours du gouvernement Chahed sont comptés !

Ridha Belhaj : Les jours du gouvernement Chahed sont comptés !

 Ridha Belhaj, ancien dirigeant à Nidaa Tounes qui a annoncé sa volonté de regagner le parti, est intervenu ce soir du mardi 24 juillet 2018, sur le plateau de la chaîne Tounesna affirmant que les jours du gouvernement Chahed sont comptés.

 

« Le gouvernement Chahed ne tiendra pas plus que quelques semaines, ses jours sont comptés. En effet, il ne bénéficie plus d’un large soutien politique », assure Ridha Belhaj qui ajoute : « Cela dit, Youssef Chahed s’agrippe au pouvoir et tente une dernière manœuvre en désignant un ministre de l’Intérieur. En effet, il veut mettre tout le monde devant le fait accompli et obtenir la confiance du parlement pour son remaniement ministériel. C’est un jeu préparé par son équipe de communication ».

 

Revenant sur les députés du parti, Ridha Belhaj a mis l’accent sur la nécessité de réunir tous les membres du bloc parlementaire et de les rassembler autour de l’intérêt suprême de l’Etat, estimant que le président de la République peut les unir puisqu’il reste l’unique référence de parti.

 

 S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (23)

Commenter

Khneji
| 25-07-2018 23:18
Les jours du gvt Chahed sont comptes vient de declarer M Belhadj....J aimerai bien lui dire: Are you sur....wait and see !!!

takilas
| 25-07-2018 21:52
Le gouvernent y inclus nahdha ?
Ou bie est-ce qu'il y a un autre gouvernement parallèle caché par Chehed.
Pourquoi vous avez toujours cette peur (tous ; quelques tunisiens) comme celle connue avec Ben Ali ; maintenant c'est pareil avec nahdha , et de peur de perdre quelques avantages ou la plupart u temps rien que pour survivre de prétendre (soi-disant ) de ne se mêler de rien . Pourtant lis se savent que nahda est en train d'arnaquer l'état et le peuple et ils essayent d'éviter les engrenages exactement comme lor Ben Ali.

sassi
| 25-07-2018 21:35
qui sème le vent récolte la tempête
il devient le valet de HB après s'être insurgé contre lui
les gens sans scrupule ni dignité ni principe

Adel
| 25-07-2018 20:44
Personnage sans morale....indigne arrivide.....et perdant en plus de tout...

Adel kilani
| 25-07-2018 20:42
Ridha belhaj a perdu toute crédulité ..par ce retour. Il ne fait que confirmer sa cupidité et son manque de dignité

tito
| 25-07-2018 15:15
rappelé par le vieux pour la solde du fils afin d'exécuter le sale boulot... bonne continuation ils t'ont cédé la sale besogne

Raouf
| 25-07-2018 14:46
Imaginez une seconde que ce type qui a du mal à aligner deux phrases en français soit le premier ministre de notre tunisie.il n'a ni charisme ni présence.il n'excelle que dans les combinés et la médisance.
Mr chahed représente bien la Tunisie moderne et dynamique,il est écouté par nos partenaires économiques et financièrs.
se séparer de lui pour faire plaisir aux charognards de la politique serait un vrai scandale.
Le vieux Mitterrand voulant se débarrasser de Rocard,il a nommé Edith Cresson pour paraître moderne.mais ça reste malgre tout une man'?uvre politique .
Quand bien même Mr chahed serait remplacé par une dame,son éviction demeure de la politique de basse cour et une perte pour la Tunisie.

Tounsiii
| 25-07-2018 14:28
Et c'est un sale charognard qui est de retour ,il a senti l'odeur du sang a nida alors il est revenu récupérer quelques miettes, casse toi pauvre con imbecile

Skywalker
| 25-07-2018 14:11
Apparemment tu t basé sur le decompte de tes cheveux pour sortir un connerie pareil....
Tu es grillé HCE est grillé les opportunistes de ton parti sont grillés...
YC joue avec Ennahdha car vous avez pas compris que le politique est un Jeu...malsain certes mais un Jeu....

YC prendra les rennes de NT c'est un fait...
YC est le candidat qui a le plus de chance de stabiliser le pays non pas par sa comptence technique mais parce qu'il n'a aucun mort dans le placard ce qui ne saurait être le cas du fiston...

Abel Chater
| 25-07-2018 12:51
Donc, que le peuple tunisien comprenne, que tout ce lynchage des hyènes et des chacals parmi les politiciens tunisiens, qu'ils mènent contre le premier ministre Youssef Chahed, n'est ni à cause de cette crise économique mondiale, dont les Tunisiens s'en sortent mieux que beaucoup d'autres pays de son gabarit, à l'image de la Jordanie et tant d'autres pays de loin plus riches que nous, ni parce qu'ils ont une autre personne meilleure que Youssef Chahed, qui pourrait le remplacer. Il n'y va que de leur mentalité pourrie, par laquelle ils nous avaient détruit notre Tunisie depuis son indépendance de 1956. Ils suffoquent par notre démocratie. Ils étouffent par notre régime parlementaire qui les met sous les projecteurs du peuple. Ils veulent un régime de «Sayèd Lassiyèd», qui leur jette des os à lécher. Ils veulent gagner les élections par 99,99 %, comme à leurs beaux vieux temps. C'est tout le projet qu'ils nous préparent. C'est tout, c'est tout, vraiment c'est tout !!!
Rappelons-nous que ce même «Klugscheisser» de Ridha Belhaj, venait hier d'intituler l'interview bidon que Béji Caïd Essebsi venait de permettre à Nessma TV de manipuler à sa guise, de, je le cite : «un discours historique» (Tèrikhi).
Et dire qu'avec un tel nullard comme ce Ridha Belhaj, Nidaa Tounes voudrait s'habiller pour l'Aïd électoral de 2019 !!!
Je le dis et je le répète mille et une fois. Sans l'honnêteté de Faouzi Elloumi et ses pairs, Nidaa Tounes ne fait que bouger dans le sable mouvant. A chaque mouvement, il s'enfonce de plus en plus dans sa faillite et dans sa mort clinique. La Tunisie a besoin d'un ou de deux autres grands partis politiques, qui pourront faire l'équilibre avec la force électorale du parti d'Ennahdha, afin de sauver notre transition démocratique. Hélas, même le Doyen des opposants au despotisme, Ahmed Néjib Chabbi, tombe dans le même piège des autres. Il ne fait désormais que dénigrer Ennahdha, au lieu d'élaborer des projets pour le bien du pays, qui pourraient bousculer Ennahdha par le travail, non pas par les insultes et par les intrigues.
Où sont les sages parmi les Tunisiens ?

A lire aussi

L’Institut national de la météorologie (INM) a annoncé des changements climatiques à partir de ce

25/09/2018 15:14
1

Le secrétaire d’Etat au Commerce, Hichem Ben Ahmed, a annoncé ce 25 septembre 2018 sur les ondes de

25/09/2018 10:44
2

Attendue depuis des jours, l’interview du président de la République est passée en direct ce soir,

24/09/2018 22:29
14

Newsletter